Service

Quelques conseils pour louer une salle et organiser un séminaire à Melun 0

lesfoursachaux77

L’organisation d’un séminaire ne se fait pas au hasard, de nombreux critères sont à prendre en compte afin de s’assurer que tout se passe dans de bonnes conditions et que vos objectifs sont atteints. Les objectifs justement sont les premiers éléments que vous devez maitriser, à quelles fins souhaitez-vous organiser un séminaire ? De plus, vous devez déterminer quelles sont les personnes visées par cette action : est-ce que ce sont des partenaires ? Des clients ? Des employés ? Quoi qu’il en soit, en fonction de la cible et des objectifs le thème et le format du séminaire seront différents. Il vous revient de déterminer si vous voulez que votre séminaire se tienne un soir, un week-end ou plusieurs jours. Une fois que tout cela sera défini, vous pourrez louer  la salle de séminaire Lesfoursachaux77 à Melun ou ailleurs. Ensuite, pensez à choisir un thème, un titre qui attirera l’attention de votre public et autour duquel votre séminaire se développera.

En fonction de la date que vous aurez choisie pour votre événement, vous aurez plus ou moins de personnes, il est donc important de bien choisir. Évitez les dates qui rendront les participants au séminaire indisponibles comme les week-ends de ponts, les jours d’événements sportifs, les vacances scolaires, etc. Avant de louer une salle de séminaire à Melun, il faut vous assurer que le lieu a été choisi selon des critères adaptés, notamment la facilité d’accès, la capacité d’accueil, la présence d’un de vos interlocuteurs à proximité, etc. Consulter les brochures n’est pas suffisant, il est important de vous rendre sur place pour visiter les lieux et éviter toute mauvaise surprise, ainsi vous serez plus efficace pour visualiser l’événement à organiser dans la salle.

Quand votre lieu a été choisi, faites une demande de devis auprès des propriétaires. Il est préférable de déposer une option pour réserver la salle. Louer la salle de séminaire à Melun change selon les paramètres. En fonction des périodes, le prix sera plus ou moins élevé, choisissez les périodes pendant lesquelles la salle est moins sollicitée, vous l’aurez à bon prix. Avant l’événement, mettez en place un rétroplanning qui vous permettra de suivre jour après jour les tâches à accomplir et les étapes de l’organisation de votre événement afin de vous assurer qu’il se déroulera dans de bonnes conditions. Le rétroplanning doit comprendre les échéances, les réservations à effectuer, les acomptes à verser, les personnes à contacter. Prévoyez une marge de manœuvre afin de ne pas subir les retards ou les imprévus pendant l’organisation de l’événement.

Quelles sont les étapes à préparer pour son trekking au Maroc ? 0

trekking toubkal

Lorsque vous prévoyez de faire un trekking au Maroc  sur http://www.i-travelled.com/trekking-maroc ou ailleurs, il faut choisir une région et établir un itinéraire que vous aimeriez parcourir. Une fois que cela est défini, vous devez calculer le nombre de jours que cela vous prendra, et savoir si vous allez le faire avec d’autres personnes ou seul. La feuille de route aussi doit être établie avec beaucoup de soin. Si vous souhaitez faire de l’itinérance, prévoyez d’y passer des jours à faire des efforts. Il est primordial de savoir que les étapes sont importantes, ainsi vous pourrez les aborder plus facilement si vous savez que ce type de voyage implique des efforts. Si votre trekking n’est pas très intense, le fait de le faire durant plusieurs jours de suite peut vous fatiguer. Il sera aussi difficile de guérir de vos blessures, de vos douleurs, ou même de tendinite, tous les petits bobos causés par les efforts du trekking au jour le jour. En fonction de votre gestion de ces bobos, vous réussirez ou pas votre aventure.

Dans l’organisation de trekkings au Maroc ou ailleurs, on retrouve deux modes d’organisation. Le premier mode consiste à planifier avec précision l’itinéraire de marche et le deuxième consiste à se laisser emporter par les événements, cela que l’on voyage seul ou en groupe. Si la durée de votre séjour est limitée par des contraintes qui ne dépendent pas forcément de vous, comme des congés, il est important de prévoir chaque arrêt. Quoi qu’il en soit, savoir quelle est la durée totale de votre voyage est un indispensable. Pour avoir du plaisir pendant votre séjour, l’idéal est d’opter pour une semi-planification. Quand vous avez la durée totale du séjour, découpez l’itinéraire en étapes prévisionnelles qui vous donnent une marge de manœuvre. Ainsi, si vous subissez des contraintes durant le parcours, lié à l’hébergement, au climat ou pour toute autre raison, ne vous mettez pas de pression, avec un planning souple vous pouvez décaler un peu la fin de l’étape.

Dans ces cas, le retard accumulé peut être rattrapé les jours suivants, surtout si votre voyage est à son début. Dans l’ensemble il faut juste que vous terminiez votre trekking au Maroc ou ailleurs, dans la durée globale prévue. Pour organiser vos étapes, essayez de les découper de façon homogène. Quand le voyage va être long, et que vous n’êtes pas un expert, accordez-vous des étapes assez courtes pour éviter de vous mettre beaucoup de pression et de vous fatiguer plus qu’il ne faut. Ne négligez pas les échauffements avant le début de votre aventure, ainsi vous habituerez votre corps au fur et à mesure aux efforts. La durée de chaque étape pourrait se prolonger avec les expériences. Prévoyez de parcourir un certain nombre de kilomètres ou d’heures chaque jour. En fonction des possibilités d’hébergement, vous pourrez augmenter ou diminuer le nombre de kilomètres à franchir. Voilà quelques conseils qui vous aideront à mieux organiser votre parcours en trekking.

 

Automobile : Mieux comprendre la révision voiture 0

entretien voiture

Réviser sa voiture chez All In Autos est indispensable pour rouler en toute sécurité mais aussi en conformité avec les règles en vigueur sur le territoire français. Une bonne révision vous permet de rouler en toute sécurité. Les départs en vacances pour des longs trajets en compagnie de votre famille et de vos amis peuvent être l’occasion de faire une bonne révision voiture avant le grand jour et au moins une fois par an !

Que votre voiture soit une essence ou une diesel, les différents types de moteurs et la mécanique ont besoin de subir des révisions régulières ! Il est préférable de faire sa grande révision voiture chez un professionnel pour ne prendre aucun risque car un professionnel dispose de connaissances mais aussi d’un équipement dernière génération pour relever tous les points à revoir sur votre véhicule et le rendre plus sûr ! N’oubliez pas que la révision complète de votre véhicule est également obligatoire si vous souhaitez le mettre en vente !

Si la grande révision de votre véhicule est faite par un professionnel, vous pouvez tout de même faire quelques vérifications de base vous-même. Vous pouvez dans un premier temps regarder les niveaux de tous vos liquides du liquide lave-glace en passant par le liquide de freins ou encore de refroidissement. Vous pouvez et vous devez jeter un œil sur l’état d’usure de vos pneus ainsi que sur vos amortisseurs même si au fur et à mesure de leur usure vous vous habituez à conduire avec des amortisseurs usés sans vraiment vous en rendre compte. Vous pouvez aussi faire le changement de vos balais d’essuie-glace ! Ce changement est facile et ne demande aucune connaissance particulière.

Pour connaitre la fréquence de révision recommandée pour votre voiture, mieux vaut se référer à votre carnet d’entretien et qui correspond à toutes les recommandations du constructeur pour ce modèle précis ! La fréquence diffère selon le type de voiture mais aussi le nombre de kilomètres que vous effectuez en moyenne chaque année, votre conduite (souple ou plus énergique) mais aussi les conditions dans lesquelles vous vivez, si vous vivez dans un pays chaud ou non, à la ville ou à la campagne et d’autres. Toutes ces conditions sont reprises une par une dans le carnet d’entretien pour vous faciliter la tâche mais aussi pour assurer un bon entretien à votre voiture !

A vous de faire le bon choix pour votre révision voiture !

Réserver une ballade en dromadaire de son hôtel de luxe à Marrakech 0

hotel la sultana marrakech

Lorsqu’on effectue un séjour dans un hôtel de luxe à Marrakech, de nombreuses activités sont à votre portée. Tout d’abord l’hôtel même met à votre disposition des services et des activités qui vous permettront de vivre votre séjour dans de bonnes conditions. À cet effet, certaines résidences hôtelières organisent des petites balades en voiture au sein de la cite ocre, afin que vous en découvriez les différents recoins. D’autres encore peuvent vous proposer des ateliers de cuisine, des parcours de golf, des dégustations au sein du restaurant, la visite des régions montagneuses non loin, etc. Les activités sont de plus en plus nombreuses dans la ville de Marrakech et ses environs. Dans certains cas vous pourriez ne pas être satisfaits des propositions de l’hôtel, alors vous pouvez vous tourner vers les organisateurs d’activités sur place, afin qu’ils vous proposent plus d’activités, et même ils pourront vous accompagner dans la découverte d’une activité ou d’une région dont vous avez souvent rêvé.

Certaines sociétés de loisirs organisent des balades en dromadaire au cœur de Marrakech. Voilà une activité que vous trouverez rarement dans les hôtels de luxe à Marrakech en visitant http://www.maroc-maroc.com/visiterHotel-8.html, mais elle est assez intéressante et vous permet de découvrir la ville et ses alentours dans des conditions inédites. L’agence organisatrice peut venir vous récupérer à votre hôtel et vous emmener à la découverte de la palmeraie de Marrakech, pour une aventure qui durera pratiquement toute la journée et pendant ce laps de temps vous pourrez monter à dos de dromadaire pendant au moins 2 heures de temps. Durant ce petit voyage aux allures de conte de mille et une nuits, vous aurez l’occasion d’admirer la beauté des palmiers qui jonchent la route et sont répartis sur une superficie de plus de 12 000 hectares.

Vous passerez ces deux heures de temps sur le dos d’un dromadaire et vous pourrez découvrir l’oasis, la palmeraie, les villas des alentours, mais aussi les maisons berbères construites selon les normes de l’architecture marocaine traditionnelle. Cela vous donnera clairement un aperçu plus que précis de la vie de ces populations ainsi que de leur culture. Vous serez accueilli comme vous l’avez été dans votre hôtel de luxe à Marrakech. L’hospitalité des Marocains est mémorable, vous pourrez donc déguster un thé à la menthe, fait maison dans l’une des nombreuses familles qui résident dans la zone. En visitant les sites et les prestataires, vous pouvez avoir des devis et savoir combien vous coutera cette escapade. Pour la plupart des sociétés, ce prix comprend le transport aller-retour, la visite de la palmeraie, l’initiation qui dure 15 minutes, le thé à la menthe ou une pause différente, pour un total de 3 heures de « trip ».

Peut-on exporter un véhicule avec sa carte grise nationale ? 0

carte-grise

Depuis que le nouveau système d’immatriculation des véhicules a été mis en place, en octobre 2009, la carte grise sur le site https://www.commander-sa-carte-grise.com/ destinée à l’export a disparu. Depuis cette date, pour exporter un véhicule, d’occasion ou neuf, il n’est pas nécessaire pour le propriétaire d’établir unenouvelle immatriculation. Les véhicules neufs peuvent être exportés avec leur immatriculation provisoire sous le format « SIV WW ». Rappelons que cette immatriculation a une validité d’un mois et peut être renouvelée une seule fois. Depuis que le SIV a été mis en place, les carnets WW qui étaient destinés aux professionnels n’existent plus. Depuis l’avènement du SIV, l’usager bénéficie immédiatement d’un numéro d’immatriculation qui restera le même jusqu’à la destruction du véhicule. Les cartes grises provisoires SIV WW sont demandées dans 3 cas. Le premier cas concerne l’acquisition d’un véhicule d’origine étrangère, qu’il soit d’occasion ou neuf, et dont le dossier d’immatriculation est incomplet.

Le deuxième cas qui nécessite l’utilisation d’une carte grise SIV WW est l’acquisition d’un véhicule neuf en France, par une personne qui réside à l’étranger, y compris dans les DOM-TOM. Le troisième cas concerne les véhicules neufs achetés en France et vendus en pièces détachées. Dans le premier cas, vous avez acquis un véhicule à l’étranger et son dossier pour l’immatriculation est incomplet, vous pouvez demander que la préfecture de votre choix vous fasse un certificat d’immatriculation WW qui porte aussi le nom de CPI (Certificat provisoire d’Immatriculation) WW. Vous pourrez rouler avec l’immatriculation étrangère durant 30 jours, à compter de la date de cession de la voiture, à condition que les plaques d’immatriculation originelles aient été bien conservées. Alors, si vous avez acheté votre véhicule en Belgique ou en Allemagne, ce véhicule ne peut rouler en France que si vous disposez d’un CPI-WW puisqu’en Belgique les plaques d’immatriculation restent chez le propriétaire et en Allemagne les plaques perdent leur validité pendant la vente.

Le certificat provisoire d’immatriculation WW est valable pendant un mois et peut être renouvelé une seule fois. Pendant ce temps vous pouvez suivre la production de la carte grise définitive. Pour les étrangers qui achètent des véhicules en France, l’exportation du véhicule se fait avec un certificat provisoire d’immatriculation WW qui permet de rouler uniquement en France, et le transport de la voiture se fait à vide. Par contre le lieu de résidence de l’acheteur à l’étranger doit être mentionné sur le certificat d’immatriculation. Dans ce cas, le dossier de demande d’immatriculation doit être constitué du formulaire de demande Cerfa13750, d’un certificat de conformité ou une notice de description venant du constructeur si la voiture ne correspond pas au type français, la déclaration de vente ou une facture venant du constructeur, la pièce d’identité de l’acheteur, et les frais de traitement.